• 1580 : Vletif, Uletif (côte Ouest de l'Afrique)

    1580 : Vletif, Uletif (côte Ouest de l'Afrique)

    vletif, ambroise paré, 1664

    « Il se void au goulfre d'Arabie un poisson nommé Caspilly, armé d'aiquillons, dont il en a un au milieu du front comme une corne, long de quatre pieds, fort aigu. Iceluy voyant venir la Baleine, se cache sous les ondes, & choisist l'endroit plus aisé à blesser, qui est le nombril, & la frappant, il la met en telle necessité, que le plus souvent elle meurt de telle blesseure : & se sentant touchée au vif, commence à faire un grand bruit, se tourmentant, & battant les ondes, escumant comme un verrat, & va d'une si tres-grande fureur & roideur, se sentant pres des abbois de la mort, qu'elle culbute & renverse les navires qu'elle rencontre, & fait tel naufrage, qu'elle les ensevelit au profond de la mer. Ledit poisson est merveilleusement grand & fort, & lors que les Arabes le veulent prendre, ils font comme au Crocodile, sçavoir est avec une longue & forte corde, au bout de laquelle ils attachent une piece de chair de Chameau, ou autre beste : & lors que ce poisson apperçoit la proye, il ne faut à se ietter dessus & l'engloutir. Et estant l'hameçon avallé, & se sentant picqué, il y a plaisir à luy voir faire des saults en l'air, & dedans l'eau puis estant las, les Arabes le tirent à coups de fleches, & luy donnent tant de coups de levier, qu'ils l'assomment : puis le mangent, & gardent sa plus grande corne, pour en user contre les venins, ainsi que les autres font des cornes de Licornes. » [Ambroise Paré, 1840]


    On voit dans ce témoignage une réminiscence des légendes entourant le narval : son combat avec la baleine et les vertus médicinales de sa défense. Concernant sa pêche, elle s'assimile à la pêche au requin.

    Il est possible que cette créature s'inspire du requin-scie, vivant en eau profonde et possédant un rostre orné de dents et de barbillons.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :