• 1755 : Brehis, brehi, breh, bret (Madagascar)

    1755 : Brehis, brehi, breh, bret (Madagascar)

    « Le brehis est l'autre nom du brets, cabri de l'île de Madagascar qui n'a qu'une corne au milieu du front et a la taille d'une chèvre. » [François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, 1759][Abbé Prévost, 1767][Manuel lexique, 1755] Falcourt est le premier à en parler. [Jean-Baptiste-Georges-Marie Bory de Saint-Vincent, 1833]

    Plus tard, en 1788 : « Animal de l'Île de Madagascar, fort sauvage et de la grosseur d'une chèvre. Le Brehis n'a qu'une corne sur le front. » [C. Duboille, 1788] 

    En 1800, la définition du brehis persiste, mais « son existence est une chimère » [Valmont-Bomare, 1800]

    Cuvier en 1817 indique que l'existence du brehis n'est pas vraisemblable.‪ En effet tout ce qu'on sait sur cet animal nous vient de Flaccourt. [Frédéric Cuvier, 1828]

    En 1822 le Brehis est une créature inconnue de Madagascar qui aurait la taille d'une chèvre mais une seule corne. Sauvage, on ne le trouverait que dans les forêts d'Antsianacta. [Samuel Copland, 1822]

    En 1833 le nom est modifié en « breh ». [Jean-Baptiste-Georges-Marie Bory de Saint-Vincent, 1833]

    1755 : Brehis, brehi, breh, bret (Madagascar)

    Je n'ai pu trouver aucun caprin, cabri, cerf, gazelle ou approchant, qui soit natif de l'île de Madagascar. Le seul artiodactyle natif de l'île semble être un hippopotame. C'est sans doute la proximité géographique qui y a amené les étranges antilopes, à corne unique et frontale, du cap de Bonne Espérance, comme le suggère Bruno Faidutti. [Bruno Faidutti, 1996]


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :