• 2016-04-11 411 Missing, la planète-prison

    411 Missing, la planète-prison

    Il y a une croyance otherkine selon laquelle, la Terre serait une planète-prison. Y seraient envoyées les âmes des condamné-e-s pour y vivre une ou plusieurs vies de merde en punition de certains crimes. C'est pour cela, disent certains otherkins, qu'il serait impossible de contacter des civilisations extraterrestres. C'est pour cela aussi qu'il y aurait tellement d'otherkin sur Terre au lieu de simplement des réincarnations humaines. C'est pour cela aussi que la vie sur Terre serait tellement difficile pour la majorité des gens, qu'il y aurait tellement de guerres et de massacres et de crimes en tous genres. Parce que la Terre serait une planète-prison.

    D'autre part, dans le monde de la Zamonie (auteur : Walter Moers) il existe des « trous dimensionnels » qui permettent de passer d'un univers à un autre. Ils sont difficilement détectables, se retrouvent un peu partout dans le monde, et font voyager les imprudent-e-s qui tombent dedans jusqu'à des endroits aléatoires.

    Le lien entre ces deux informations n'est pas évident. Je vais donc vous l'expliquer un peu mieux.

    David Paulides est un ancien officier de police des USA et l'auteur de nombreux livres intitulés « 411 Missing ». Ces livres parlent de 411 disparitions mystérieuses très similaires de par les points suivants :

    - la plupart des disparitions ont lieu dans des parcs naturels, près de montagnes, étendues rocheuses ou cours d'eau

    - les disparitions sont soudaines et ont lieu même si les victimes se trouvaient proches d'amis ou de famille

    - les disparus ne sont pas retrouvés malgré des recherches menées de manière étendue : les chiens policiers ne retrouvent aucune trace, ou la trace s'arrête brutalement ; les hélicoptères ne sont d'aucune aide. Les victimes sont parfois retrouvées quelques temps plus tard dans des lieux inspectés de fond en comble, ou dans des endroits inaccessibles pour elles (un enfant retrouvé de l'autre côté d'une montagne par exemple)

    - lorsque la victime est retrouvée vivante, elle est amnésique ou trop jeune / handicapée pour pouvoir s'exprimer

    - les corps des victimes ne présentent aucune blessure et les autopsies ne sont pas concluantes

    - les vêtements des victimes sont retrouvés dans des circonstances étranges, par exemple retirés et pliés proprement. Même si la victime est retrouvée des mois après sa disparition, les vêtements sont en bon état et propres. Une ou deux chaussures manquent souvent à l'appel.

    - les victimes sont souvent des enfants ou des hommes adultes présentant une particularité : très sportifs, handicapés, haut niveau d'intelligence…

    - les disparition ont presque toujours lieu en concordance avec un événement météorologique violent (tempête de neige, pluie violente…)

    - parfois la personne a passé un appel téléphonique peu de temps avant la disparition, laissant un message confus et choqué ou simplement une respiration bruyante

    - quand la personne est retrouvée dans l'eau, les poumons ne contiennent pas d'eau et le temps de séjour estimé dans l'eau est court

    Pour en savoir plus : http://www.canammissing.com/page/page/8396197.htm (en anglais)

    Vous ne voyez toujours pas de lien ? Je vais vous aider un peu.

    C'est un peu comme si ces gens étaient tombés dans des « trous dimensionnels » de la Zamonie. Mais, les « trous dimensionnels » ne tuent pas ! Il y aurait donc quelque chose ou quelqu'un de l'autre côté du trou qui les attendrait, comme une sorte de… « gardien de prison » confinant les êtres terrestres à la planète Terre.

    Il y aurait de quoi en faire une creepypasta. J'imaginerais bien le faux journal d'un hypnothérapeute qui tenterait d'aider un survivant amnésique à se rappeler ce qu'il s'est passé durant sa disparition. Ça ne serait pas le premier survivant traité par l'hypnothérapeute, mais le premier survivant à être capable de se souvenir de ce qu'il s'est passé durant le laps de temps manquant. Lors des premières entrées du journal, on verrait l'hypnothérapeute raconter un peu les disparitions en général, et ses tentatives ratées de découvrir ce qu'il s'est passé. Il pourrait travailler pour la CIA ou le FBI, afin de rajouter du mystère en plus. Et puis le patient X, ou avec un numéro ou juste une lettre, arriverait dans sa clinique. Ce patient dévoilerait petit à petit les circonstances étranges de sa chute dans le trou dimensionnel, et de comment il serait parvenu à s'échapper en tombant dans un autre trou dimensionnel qui l'aurait ramené sur notre planète.

    À force d'insister, à force d'hypnose, le thérapeute permettrait au patient X de recouvrer la mémoire. En fait de l'autre côté du trou dimensionnel, se trouverait une sorte de gardien dont le rôle serait d'empêcher les terriens de s'échapper de la Terre. Il poserait des sortes de défis ou de questions aux personnes tombant dans les trous dimensionnels et les renverraient ensuite sur Terre, soit vivants soit morts suivant la façon dont ses victimes auraient réagit. L'hypnothérapeute d découvrirait tout ça au fur et à mesure des séances et des entrées de son journal. On ne dévoilerait pas entièrement ce qu'il se serait passé dans le trou dimensionnel, pour garder le suspens et laisser l'imagination des lecteurs faire le reste.

    Et on laisserait le lecteur sur une impression d'angoisse, d'être piégé sur cette planète pour une raison criminelle, et de ne pas pouvoir s'en échapper autrement que par la mort. Et encore, même cela ne serait pas une option, à cause de la réincarnation.

    Une creepypasta assez sympa, en somme.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :