• 2016-04-17 Otherkin et maladie mentale : prendre soin de soi

    Otherkin et maladie mentale : prendre soin de soi

    Être otherkin peut être difficile pour certaines persones, mais quand cela cause de la détresse émotionelle ou mentale il faut s'en occuper. La santé mentale peut être quelque chose de difficile à gérer quand on est otherkin, et tout peut parfois devenir une grosse pagaille. Cela peut être très difficile quand on a personne pour nous aider. Mais il y a des choses qu'on peut faire pour apprendre à s'en sortir un peu mieux.

    C'est peut-petre ringard dit comme ça mais la méditation aide beaucoup. La méditation pleine conscience en particulier aide vraiment même si on ne pratique que quelques minutes par jour. Arriver à se concentrer sur le présent plutôt que sur le passé ou le futur est très important pour permettre à l'esprit humain de fonctionner correctement. Se concentrer sur l'énergie qui circule dans le monde à l'instant présent empêche le cerveau de se concentrer trop sur le passé ou le futur et fait diminuer le stress. Si vous n'y arrivez pas seul-e, il existe plusieurs guides qu'on peut acheter ou trouver sur Youtube, cherchez « méditation pleine conscience ». D'autres types de méditation guidée peuvent aider les otherkins (vies antérieures, son soi profond, etc.) elles peuvent aider aussi.

    Déterminez si c'est un problème otherkin, un problème de santé mentale, ou les deux. Parfois ce qu'on appelle des « kin feels » sont simplement le résultat de notre cerveau en pagaille. Prenez le temps de réfléchir à pourquoi vous ressentez telle ou telle chose. Avez-vous eu des évènements stressants récemment ? Parfois il suffit d'être dans une situation désagréable pour suciter certains ressentis. En définissant quel est l'origine ru problème, vous arriverez mieux à y faire face.

    Faites en sorte de vous occuper l'esprit. Faites plein de choses qui vous amusent (ou pas) permet de rediriger son attention ailleurs que sur ce qui vous stresse. Distrayez-vous pour ne pas penser à ce qui vous angoisse. Faites des corvées dans la maison, dessinez, écoutez de la musique, faites une recherche sur un sujet qui vous passionne, lisez, etc. Mais cela ne fonctionne pas très longtemps, et il ne faut pas faire cela jusqu'à en être épuisé-e. Fuir le problème ne le résoud pas. Faites toute chose de manière moédrée. Ne vous épuisez pas à essayer de vous rendre moins malheureux-se, ou vous manquerez votre but.

    Si vous avez un animal de compagnie, passer du temps avec peut aider, en particulière si votre kintype est de son espèce. De plus, des études ont montré que caresser un chat ou un chien fait baisser le niveau de stresset de dépression. Être au contact des animaux nous calme même si on ne comprend pas forcément pourquoi. Passez du temps avec eux, cela vous fera du bien et leur fera du bien aussi. Vous pouvez leur dire ce que vous ne pouvez dire à personne car les animaux ne nous jugent pas. Le ronronnement du chat est apaisant. Peut-être préférez vous regarder les animaux vivre dehors, les oiseaux voler dans le ciel… Dans tous les cas, passez du temps avec des animaux. Vous ne le regretterez pas.

    Passez du temps dans des lieux qui vous font du bien, mais ne vous y cachez pas pour toujours. Vous ne pouvez pas aller vivre à la bibliothèque. Il vous faudra bien à un moment aller travailler, voir des ami-e-s, etc. Conservez la valeur de votre lieu de retraite par une utilisation sage et raisonnée. Repoussez vos limites. Sortez un peu de votre zone de comfort. Créez des défenses émotionelles plutôt que des défenses physiques. De la sorte vous apprécierez votre sanctuaire plus encore lorsque vous en aurez besoin. Le réconfort doit vous être bénéfique sur le long terme, pas vous empêcher d'avancer.

    Arrêtez de vous focaliser sur votre otherkisme pendant un moment. Cela aide quand on a des soucis liés à son identité otherkine. C'est vraiment bien de se rendre compte qu'on est otherkin, mais il ne faut pas que cela dévore le reste de votre vie. Ce ne doit pas être votre seul sujet de réflexion à chaque seconde de votre vie. Par exemple vous ne réfléchissez pas tout le temps à votre nombre d'orteils ou à votre âge. C'est pareil. Il ne faut pas penser à quelque chose de manière constante ou ça devient une obsession et cela peut vous poser des problèmes. Essayez de penser à autre chose, ne vous en faites pas votre identité ne va pas s'envoler.

     

    ATTENTION : ce n'est pas censé être une liste ce conseils médicaux ou psychologiques. Ce sont des astuces qui ne doivent pas être substituées à un diagnostic professionnel ou une thérapie quelconque. Je ne suis ni médecin ni thérapeute. La seule personne qui peut vous diagnostiquer est un médecin psychiatre. Prenez donc mes conseils avec des pincettes.

     

    Source : http://tagged-as-kin.tumblr.com/post/142225687177/otherkin-emotionalmental-health-dealin-with


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :