• 2017-07-12 Otherkin ou pas ?

     Otherkin ou pas ?

     « Tu dois avoir des souvenirs [ndt : de vies antérieurs] pour être 'kin ! »

     « Tu as des membres fantômes ? De toute évidence tu es 'kin ! » / « Tu n'as pas de membres fantômes ? Tu ne peux pas être 'kin ! »

     « Tu as eu une vie antérieure en tant que X ? Alors tu es 'kin ! »

     « Si tu rêves tout le temps que tu es ça, alors c'est définitivement ton kintype. »

     De toutes ces propositions, aucune n'est vraie.

    Ce qui fait que tu es 'kin est simple – tu t'identifie en tant que quelque chose, d'une manière qui n'est pas un choix ; cette identité peut être spirituelle ou bien psychologique. Au-delà de ça, il n'y a pas vraiment de « test » ou d'exigences. C'est ta propre identité – bien que d'autres puissent t'orienter vers les définitions décrivant tes ressentis, tu es la seule personne qui te connaisse.

    « Tu as besoin de souvenirs pour être 'kin ! » → Tous les otherkin n'ont pas nécessairement de souvenirs, car ces souvenirs se basent sur la croyance en des vies antérieures, et là encore tous les otherkin n'y croient pas forcément. Parfois, avoir une vie antérieur n'en donne pas les souvenirs, ou seulement un nombre restreint. C'est normal, tout le monde a des expériences différentes et celle-là est loin d'être une expérience nécessaire. Certains trouvent également que les souvenirs ne sont pas fiables pour déterminer leur kintype.

    « Tu as des membres fantômes ? De toute évidence tu es 'kin ! » / « Tu n'as pas de membres fantômes ? Tu ne peux pas être 'kin ! » → Les membres fantômes peuvent être une expérience liée ou pas à l'identité otherkin, et pas tous les otherkin en font l'expérience. Certaines personnes peuvent même recréer des membres fantômes temporaires comme des ailes, simplement en se concentrant sur les sensations que cela causerait. Et même si tu es otherkin et cherche à déterminer un second kintype, il s'agit potentiellement d'un caméo shift. Un caméo shift est un shift lié à quelque chose qui n'est pas ton kintype. Cela inclut le fait de ressentir des membres fantômes de quelque chose qui n'est pas toi. Cela peut arriver une fois ou bien plus souvent. Certaines personnes font l'expérience de caméo shifts pendant un an ou même plusieurs années. Distinguer un caméo shift d'un shift classique peut être compliqué, et cela demande beaucoup d'introspection pour savoir si ces membres que tu ressens correspondent bien à ce que tu es. À l'inverse, certains otherkin ne ressentent jamais de membres fantômes. C'est pas grave – même si ça peut apparaître comme peu courant au vu du focus qui est mis sur ces membres fantômes, ce n'est pas du tout une nécessité ou un standard à suivre.

    « Tu as eu une vie antérieure en tant que X ? Alors tu es 'kin ! » → Celle-ci va être plus nuancée. Si chaque vie antérieure non-humaine faisait de quelqu'un un otherkin, alors tout le monde à peu près le serait. Une vie antérieure est une très bonne raison de te considérer comme étant 'kin, mais cela ne te force pas à l'être. Ce qui est important à propos d'une vie antérieure se réduit à ça : est-ce que cela fait toujours partie de toi ? Une vie antérieure peut être claire dans tes souvenirs et t'être très chère, mais tu peux très bien ne pas te considérer otherkin si cette vie est entièrement passée et pas quelque chose qui affecte toujours ton identité actuelle. Cela ne la rend pas moins importante, elle est juste aussi légitime que n'importe quelle autre vie antérieure. De même, être 'kin à cause d'une vie antérieure et de la manière dont elle influence et modèle ton identité est totalement légitime, et tu n'es pas moins otherkin qu'un autre pour ça.

    « Si tu rêves tout le temps que tu es ça, alors c'est définitivement ton kintype. » → Les rêves ont la plupart du temps leurs propres lois. Si tu te demande si tu es 'kin et que tu cherches ton kintype, il est très tentant de suivre tes rêves. Si tes rêves sont couplés avec d'autres choses, ou font partie de ton système de croyances, alors ils peuvent servir à des choses positives. Les rêves reflètent la plupart du temps le subconscient, ce qui peut amener à renforcer une identité supposée ou refléter les choses autour de toi. Cela peut t'amener à suivre un kintype qui n'est pas le tiens, ce qui peut te faire te sentir mal à ce sujet et peut être très stressant. Les otherkin souvent se changent en leur kintype durant leurs rêves, mais c'est aussi très facile d'avoir l'apparence de quelque chose qui n'est pas leur kintype. Les rêves peuvent être un bon début, mais il faut toujours les coupler à plus d'introspection.

    L'un dans l'autre, ce sont des à-priori qui vont je l'espère vite disparaître. Ils peuvent aussi s'appliquer à ceux qui sont spécifiquement thérian, ou bien aux fictionkin.

    Ton identité est la tienne. Tu es la seule personne à la connaître. La seule chose extérieure qui puisse s'appliquer à toi est la définition des étiquettes – et tu sauras si ces définitions te correspondent. Membre fantômes, shifts, vies antérieures, dysphorie d'espèce, souvenirs, rêves – toutes sont des expériences communément partagées, mais elles ne suffisent pas pour faire une identité ou forcer une personne à avoir cette identité. S'il te manque certaines de ces expériences, soit bienveillant avec toi-même – le doute est une bonne chose dans une certaine mesure, cela t'aide à constamment t'examiner et solidifier ta confiance en toi. Mais le doute ne doit pas te submerger – en particulier s'il est basé sur des choses que certaines personnes ont mais pas toi.

    Source : http://vaguemyth.tumblr.com/post/148314306385/kin-or-not


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :