• 2018-08-15 Canonmates et autres personnes de ton passé

    Canonmates et autres personnes de ton passé

    (Note : les expériences personnelles de l'auteurice de cet article ont une perspective spirituelle, donc l'auteurice approche le phénomène sous cet angle. Mais certaines de ces remarques peuvent aussi s'appliquer aux personnes dont les expériences sont psychologiques – ou en questionnement)

    (Note 2 : les conseils prodigués dans cet article sont aussi valables pour les alterhumains autres que fictionkin)

    J'ai vu quelques posts à propos des dangers de rechercher ses « canonmates » en particulier (NdT : personnes fictionkin issues de la même œuvre d'origine) et bien que je pense qu'il y a des arguments qui valent sincèrement la peine d'être discutés, j'ai aussi l'impression qu'il y a beaucoup de scepticisme dans la plupart de ces articles. Il semble y avoir un courant principal de « cette expérience est techniquement possible mais statistiquement peu probable donc garde cela en tête ». Et je pense que, bien que cela soit bien intentionné, ce ton peut être décourageant.

    Il est aussi trop facile de regarder un tel post et râler contre le scepticisme. Dire « et bien de toute façon tu ne me parle pas à moi parce que ce n'est pas ce dont je fais l'expérience ».

    Donc je voulais en parler, en tant que personne qui pense sincèrement et honnêtement que « trouver des gens » est possible, et en tant que personne qui croit sincèrement l'avoir fait.

    La première chose dont j'aimerais parler est le « statistiquement improbable ».

    Si je me mettais à marcher, il serait statistiquement improbable (voire même presque impossible) de rentrer au hasard dans la maison d'un de mes amis. Néanmoins, tout le monde visite les maisons de ses amis et sa famille tout le temps. Pourquoi ? Parce que nous avons leur adresse. Donc je regarde le phénomène de trouver quelqu'un du même canon ou de la même vie antérieure sous cet angle ? Ce n'est pas une question de statistiques. Si quelqu'un voulait venir te voir dans cette vie, iel viendrait à ton adresse (ou inversement).

    Mais quelques remarques à ce sujet :

    • On ne sait pas si cette personne voulait vivre cette vie avec nous là maintenant, ou inversement. Cela pourrait être ou pas pour des raisons personnelles. Peut-être que vous avez tous les deux besoin de, ou voulu, prendre un peu de distance. Juste parce que quelqu'un nous manque maintenant, ne veut pas dire que ce n'est pas le cas. Une vie entière loin d'un de l'autre ne semblait peut-être pas si long avant de se retrouver à le vivre.

    • Cette personne est différente à présent. Ce n'est plus exactement la personne qu'on connaissait avant, et on n'est plus la même personne non plus. On a tous vécu des vies très différentes. Juste parce qu'on a partagé une connexion à un moment, ne veut pas dire qu'on va la partager maintenant, ou que ça sera la même connexion.

    • Juste parce qu'on est là, ne veut pas dire que l'autre personne va avoir les mêmes souvenirs / bagages émotionnels dans cette vie que ce qu'on a. Cette personne pourrait très bien ne jamais s' « éveiller » parce qu'elle n'en a pas besoin. Donc elle n'a pas la même connexion ou les mêmes souvenirs que nous avons. C'est pas grave. Oui, ça peut être triste de ne pas pouvoir en discuter. Oui, cela peut vouloir dire qu'on ne va jamais vraiment se rendre compte qu'on a « trouvé » quelqu'un. Mais c'est une possibilité et il faut la garder en tête.

    Je sais que c'est un peu répétitif comme discours, mais je veux l'appuyer : aucune de ces choses n'est mauvaise. Je pense qu'on peut vraiment avoir un lien fort et riche avec les gens, qu'ils fassent partie de notre passé ou pas, et qu'en même temps toutes ces choses soient authentiques.

    (NdT : personnellement par « statistiquement improbable » j'entends que, si en effet il y a autant d'univers parallèles différents que d’œuvres de fiction que nous produisons, il est statistiquement improbable que plusieurs personnage d'une même œuvre se retrouvent catapultés au hasard dans le même monde à la même époque et dans des personnes ayant accès à Internet... Mais c'est un détail.)

    Mais qu'en est-il de l'acte de trouver ?

    Il y a plein de posts qui ont des listes de « à faire » mais pas beaucoup sur « comment faire ». Malheureusement je ne peux pas vraiment vous offrir cela moi non plus. Néanmoins j'ai quelques conseils.

    1. Ne soyez pas rigides. Je sais que ça peut être problématique pour les fictionkin : vous avez un canon qui est juste devant vous. Aussi loin que votre regard se porte, toutes vos relations importantes se trouvent à l'écran ou sur les pages. Mais ce n'est pas forcément le cas !

    a) Qui sait ce qui a été abandonné sur le sol dans la salle de montage. Qui sait quel personnage a été rayé du premier jet parce qu'il ne servait pas la « narration » ou le groupe principal. Même si l'auteur avait une vision parfaite de votre ligne temporelle, cela ne veut pas dire que cette vision est celle qui a atteint l'audience.

    b) Vous pouvez être plus à-côté du canon que vous le pensiez. Vous pouvez vous retrouver coincé dans des émotions causées par votre matériel-source, ce qui fait qu'il est difficile de se concentrer sur les petites différences qui peuvent signifier beaucoup de différences entre vous et vos relations.

    c) Vous pouvez confondre différentes vies ou différentes personnes, parce qu'elles ont des thématiques similaires, ou parce que c'est dans la nature des sentiments et souvenirs de vies passées, de se mélanger. Ce fut le cas pour moi. J'ai mis près de 10 ans à me rendre compte que la « personne » qui me manquait si désespérément était au moins trois personnes différentes. Mais à cause de leurs similarités communes, je les avais mélangées en une seule personne jusqu'à ce que finalement je sois capable de démêler tout ça.

    1. Concentrez-vous sur vous-même et votre propre chemin de vie en premier, pas sur l'acte de trouver. Je sais, je sais. C'est du conseil de vieux, une resucée, mais c'est un bon conseil. Si vous partez en recherche, vous risquez d'avoir des biais de confirmation. Vous vous sentez seul, vous voulez trouver cette personne, et vous allez avoir tendance à essayer trop afin de faire en sorte que ça se produise.
      Croyez-moi, je sais à quel point c'est chiant. Et j'en suis désolé . J'ai été à votre place très longtemps, et punaise j'avais l'impression que ça ne s'arrêterait jamais. Mais voyez : de mon point de vue, si cette personne et vous êtes arrivés dans cette vie ensemble d'une façon ou d'une autre, peut-être avez-vous décidé d'un point de rendez-vous, un lieu et un moment où vos vies vous amèneront. La meilleure façon de le découvrir ? Suivez votre propre chemin. Il vous amènera où vous essayez d'aller.

    OK j'ai trouvé quelqu'un ! (Ou je le pense). Et maintenant ?

    Les relations interpersonnelles sont complexes. Être alterhumain c'est complexe. Naviguer entre plusieurs vies c'est complexe. Des relations alterhumaines entre différentes lignes temporelles de différentes vies, c'est complexe au cube.

    Voilà quelque chose dont je veux parler tout de suite : l'idée de tester. C'est le cœur de la plupart des conseils que j'ai vus à propos de la « validation » de quelqu'un d'une vie antérieure. L'idée est de garder certains souvenirs ou certaines vérités pour soi, et soit attendre que l'autre personne les confirme, soit poser des questions pour voir si les souvenirs correspondent.

    Ayant grandi dans une famille abusive, et ayant traversé des relations abusives dans le passé, l'idée de tester les gens dans une relation me retourne l'estomac. Je suis donc complètement incapable de regarder sérieusement tout conseil à ce sujet à cause de ça.

    Voilà quels sont mes problèmes avec l'idée de tester :

    1. Les tests où on va réussir ou rater peuvent causer beaucoup de dommages émotionnels, non seulement à la personne qui est testé, mais à la relation elle-même. Beaucoup de personnes ont des traumas à propos des échecs, qu'ils soient publics ou pas. Cela peut aussi détruire dans l’œuf une relation, d'une façon qui peut être juste ou injuste (j'en reparlerai plus loin).

    2. La méthode utiliser est manipulatrice même de manière non-intentionnelle. Même les personnes qui ne veulent pas le faire peuvent tourner des phrases d'une façon qui peut les rendre impératives ou incompréhensibles. Une question accidentellement impérative peut créer un faux positif ou un faux négatif, ce qui va potentiellement affecter l'identité des deux personnes impliquées dans l'échange.

    a) Par exemple j'ai vu au moins une fois quelqu'un conseiller de dire quelque chose qu'on sait être faux, et voir si l'autre personne proteste ou corrige l'information. Cela peut être hautement dommageant. Cela équivaut à dire qu'une relation doit forcément être valide, ainsi que la rétention d'un événement / un instant / une idée / etc. très spécifique. Cela sous-entend également que votre souvenir est 100% correct.

    b) Le scénario ci-dessus peut également amener la personne qui est « testée » à croire cette idée fausse parce qu'elle n'a pas de souvenir du tout et maintenant vous lui avez implanté cette idée. Et maintenant ça va être encore plus dur pour elle de rassembler ses propres vraies idées et souvenirs.

    OK, je fais quoi à la place ?

    Tester c'est facile ; malheureusement, l'alternative l'est moins, et aussi moins tranchée.

    Créez un environnement propice à la découverte mutuelle. Soutenez tout le monde dans l'exploration de leur identité. Si quelque chose n'est pas identique entre les différentes personnes, encouragez les à l'explorer. Cela ne veut pas dire que tout le monde doit accepter chaque souvenir proposé ; au contraire, cela veut dire l'inverse.

    Après tout, les souvenirs sont flous et évolutifs. Les perspectives changent beaucoup. Combien de fois avez-vous discuté d'un événement que vous avez vécu avec un ami ou un membre de votre famille, et leur interprétation ou leur souvenir est différent du vôtre ? Et on ne peut pas nier que tous les deux étiez là quand ça s'est passé ! C'est exactement la raison pour laquelle je suis contre tester les gens ; dans cette vie c'est souvent une tactique d'abus et de manipulation. Ce n'est pas différent avec les relations alterhumaines.

    Juste parce que tous les membres de la relation n'ont pas les mêmes souvenirs ou sentiments ne veut pas dire que vous venez de différents canons ou lignes temporelles. Cela peut aussi simplement dire que tout le monde a un point de vue et une perspective différentes, ou que quelque part dans le « jeu du téléphone » des nombreuses incarnations, les choses se sont mélangées en cours de route.

    Utilisez les moments où vous ne vous souvenez pas de quelque chose, ou que vous sentez que quelque chose s'est passé différemment, pour explorer ces différences. Encouragez les autres personnes à faire de même. Utilisez ces opportunités pour mieux vous comprendre vous-mêmes.

    Soyez ouverts aux changements de compréhension. Quelque chose que les autres disent peuvent avoir l'air très vrai de prime abord, mais avec plus d'introspection finalement ce n'est pas correct. Ne balayez pas les incertitudes, utilisez-les comme des outils. Ce peuvent être des tremplins pour des discussions – pas de la validation, de la discussion.

    Utilisez un langage qui laisse clairement voir que vous racontez les choses de votre perspective et que ce ne sont pas nécessairement des faits bruts. Ayez conscience que vous ne pouvez pas vous fier totalement à votre mémoire. Expliquez clairement aux autres personnes que vous acceptez qui ils sont et ce que sont leurs expériences, même si vous n'avez pas les mêmes. Attendez-vous au même en retour.

    Parfois on a pas raison. Et vous savez quoi ?

    C'est acceptable d'avoir tort. C'est acceptable de changer d'opinion. C'est acceptable d'avoir différents points de vue.

    Et c'est acceptable de ne pas partager la même vie antérieur ou le même canon que nos amis.

    Ce qui est vraiment important c'est la relation que vous avez maintenant, et que vous êtes à l'aise de partager vos expériences et votre alterhumanité avec ces gens. Vous avez un socle commun, et vous pouvez l'utiliser pour vous soutenir les uns les autres et en découvrir plus sur vous-mêmes.

    Source

    http://vagabondwyrm.tumblr.com/post/159908222462/a-discussion-regarding-canonmates (contient également une liste de liens en anglais à propos des relations abusives, particulièrement dans les communautés alterhumaines)


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :