• D'après Charlotte d'Aigle

    D'après Charlotte d'Aigle

    La corne des licornes n'est qu'un rayon de lumière soignante que la licorne projete de sa tête. Les licornes sont plus petites que les chevaux mais plus grosses que les chèvres, et elles sont blanches. Elles sont un collectif plutôt que des individus séparés. Elles communiquent entre elles par télépathie. Ce sont des esprits de la nature. Elles ne peuvent pas faire de mal à qui que ce soit, et elles ne peuvent pas mourir. Mais parfois les humains voient leur noirceur se refléter dans les licornes.

    Les licornes sont des esprits et en tant que tels, elles ne sont pas liées à l'espace et au temps de la même façon que les humains.

    Le but des licornes est d'apporter leur aide et assistance à tous les êtres qui en ont besoin. Elles n'aient pas être témoins des horreurs que font parfois les humains, mais elles reviennent toujours car les humains ont besoin d'elles.

    Les licornes ont pour les humains un message : « soit toujours joyeux et reconnaissant ». Il faut respecter tous les êtres vivants. Ne pas se laisser entraîner par le monde matériel. Ne pas s'accrocher au passé ou au futur qui ne sont que des illusions. Repousser la peur. Ne pas avoir peur de la mort. Répandre la beauté par ses talents et sa présence. Aimer toute chose à-travers l'empathie.

    Marcher en forêt permet de se connecter aux licornes.

     

    Source : http://unicorndialogues.com/, consulté en décembre 2015

    "The Unicorn Dialogues" by Charlotte D'Aigle, e-book, Galahad Publications, 2014


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :