• Disparition des licornes

    Disparition des licornes

    1749 : un missionnaire de Théatin, en revenant de Goa, rapporta que plusieurs astronomes chinois de sa connaissance avaient calculé que toutes les licornes étaient morte le même jour que Jésus-Christ. [Antoine-François Prévost, 1749]

    Goa en visite aux Indes a rencontré des Chinois prétendant avoir calculé que toutes les licornes étaient mortes le jour de la crucifixion de Jésus. [C.A.Walckenaer, 1828]

    D'après les Mémoires de l'Académie des sciences, arts et belles lettres de Dijon, un certain Jean Hermann de Strasbourg aurait conclu, en voyant la licorne de Leibnitz et sa position acculée, que les licornes ont été emportées par le Déluge et que ce dernier aurait commencé le jour.

    Conrad Gesner est le premier à suggérer que les licornes ont été tuées pendant le Déluge. [Odell Shepard, 1930]

    D'après la tradition hébraique, la bête ne prit point place dans l'Arche de Noé, mais sa vigueur lui permit de nager et de survivre au déluge. Néanmoins les oiseaux perchés en masse sur sa corne auraient provoqué sa noyade. [Yvonne Caroutch, 1997]

    Cet on-dit fut repris dans plusieurs chansons ; dans celles-ci, lorsque les licornes ne se noient pas, elles se changent en narval.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :